L’acronyme HTTPS n’est plus un gage de sécurité pour un site web

Le protocole de communication sécurisé HTTPS est devenu formel pour les fraudeurs qui tentent de créer l’illusion parfaite. Les experts en cybersécurité nous recommandent les étapes appropriées.

En général, la première chose à vérifier pour déterminer si un site Web est digne de confiance est son URL. Si votre nom de domaine contient l’acronyme “https”, il est déjà sûr. Le navigateur confirme votre sélection, par exemple en utilisant l’icône du cadenas de Chrome pour vous signaler que la connexion est sécurisée.
Le nom du site est correct et le design est clairement fait par un expert, mais ce site est un arnaqueur.



Les escrocs se sont adaptés à la vigilance des internautes. L’acronyme HTTPS était nécessaire pour tromper la victime, car le navigateur l’avertit en cas de suspicion.
En d’autres termes, le protocole HTTP (abréviation de Hypertext Transfer Protocol) permet d’échanger des données entre clients et serveurs, et entre sites Web et navigateurs. Vous pouvez ajouter un niveau de sécurité en achetant et en installant un certificat Secure Socket Layer (SSL). HTTPS est activé et les échanges avec le serveur sont donc cryptés.

On peut donc se connecter sur le site d`un pirate, contenant un logiciel malveillant. La seule chose que le protocole garantit, c`est que la communication est sécurisée.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez cet article

Les plus populaires

Nos bons plans

Previous slide
Next slide

Services

Support

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin de support informatique
Advertisment ad adsense adlogger